Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 07:10

Rendez vous les 27, 28 et 29 avril 2012 au parc des expositions à Nîmes.

Présence sur le salon de trois autres domaines menbres des "BIO-DYN DINGUES DONC!" (La Cabotte, Le Mas d'Espanet, Le Joncier).

A bientôt ...

 

 

 

logo-BDDD allégé

Partager cet article

Repost 0
Published by domaine-la-pequelette - dans Rendez-vous
commenter cet article

commentaires

Gomès 29/04/2012 23:31

Aprés avoir utilisé MASSIVEMENT le roundup sur les cultures OGM ,on passe à l'Agent Orange !...et comme l'a dit Claude Allègre "L'agriculteur doit avoir un comportement civique aujourd'hui .Il ne
doit plus pulvériser à tout va en contaminant l'eau le sol et l'air .Les OGM sont une des solutions avec la culture BIO !!!!! .A savoir que Claude Allègre qui a raconté n'importe quoi sur le climat
s'est vu approcher par Monsanto pour faire du LOOBYING en France ,ce qu'a refusé Kofi Annam (secrétaire de l'ONU) malgré une Bonne rémunération de la Multinationale.

The first generation of biotech crops has failed. And failed badly. Now the biotech industry is stepping up the chemical arms race in an effort to make up for the failure of Monsanto’s Roundup.
Excessive use of Roundup by GMO farmers has led million of acres of U.S. farmland filled with Roundup resistant superweeds.

To combat this, Dow Chemical is petitioning the USDA to approve a new GMO Agent Orange corn to tolerate 2,4-D, a main chemical component of the Vietnam era defoliant linked to birth defects,
cancer, and hormone disruption. On top of these horrific health problems, 2,4-D is widely known among farmers to be difficult to control during application, leading to drift onto neighboring farms,
causing major crop damage and contaminating waterways.

These facts have greatly alarmed scientists and farmers alike, leading a former top Reagan USDA official to declare 2,4-D one of “the most dangerous chemicals out there.”

Tell the USDA to Dump Dow’s Dangerous Agent Orange Corn!

Claude Menara soulignait l'interet environnemental du mais Bt ,grace à l'absence de recours aux insecticides en juin 2006 .Je retrouve des coccinelles dans mon champ ,j'ai décidé de produire ,en
qualité et de manière propre sans les biotechnologies ,car il y a aujourd'hui des exigences sociétales et environnementales que l'agriculteur doit respecter .des solutions avec la culture BIO .

C'est un raisonnement qui se tiendrait...il ne pulvérise plus d'insecticide avec le maïs Bt...



Le seul problème c'est que c'est son maïs qui produit l'insecticide, et pour qu'il y ai couverture insecticide totale la production est constante et énorme. Un peu comme si on traitait chaque
jour...même le jour de la récolte.



Et puis quel bel exemple dans le raisonnement des traitements, plus bourrin, y a pas...une aberration agro, mais on le dira pas, ça n'arrange personne...

La quantité des résidus toxiques augmente au fur et à mesure que des herbicides comme le Roundup sont utilisés en quantité croissante pour combattre des mauvaises herbes de plus en plus
résistantes. Le Roundup contient un composé toxique, le glyphosate. Celui-ci est le plus souvent mélangé avec un composé encore plus toxique, le polyoxyéthylène amine (POEA).

On a conseillé aux agriculteurs allemands de ne pas utiliser le POEA, mais la nourriture importée pour les animaux, comme le soja OGM, introduit une menace sanitaire pour les consommateurs
allemands, selon le rapport. Tesbiotech conseille un moratoire sur les importations tant que tous les risques n’ont pas été éliminés.

Nous savons bien que ce sont des techniques parfaitement inutiles, que le système pesticide est profondément addictif. Il n’a d’avantages que pour les fabricants, qui créent ainsi leur propre
marché. À partir du moment où vous mettez le doigt dans l’engrenage pesticide, vous ne pouvez pas éviter de suivre, puisqu’un pesticide sera un jour dépassé par les résistances qu’il aura
suscitées, il en faudra un autre, et puis après un troisième. C’est ainsi qu’on est passés des organochlorés aux organosphosphorés, aux pyréthrinoïdes, aux nicotinoïdes…
C’est en effet une forme de surenchère complètement folle, avec - par exemple - les Nicotinoïdes (sont des INSECTICIDES qui ne devraient pas exister - Pr. Charles Sultan/endocrinologue - programme
européen REACH)Ils sont maintenant utilisés à des doses de un ou deux grammes par hectare : ils sont d’une telle puissance qu’ils ne s’utilisent que par très petites doses et deviennent quasiment
indétectables.Les doses sublétales de l'IMIDACLOPRIDE (neurotoxique pour l'abeille qui est désorientée INRA/England ,étude de 2 ans sur 700 pollinisateurs munis de
capteurs)THIACLOPRIDE(cancérigène) INTERDITS en Allemagne-Italie-Slovénie - Résultat ? Le tonnage d’utilisation des pesticides diminue, évidemment… Ces nouveaux produits vont pourtant empoisonner
la planète encore plus sûrement que les anciens. C’est une fuite en avant permanente, qui crée et élargit son propre marché de façon constante. C’est la situation du drogué : on peut dire qu’on est
dans une agriculture de drogué. Aux drogues dures. Jean-Pierre Berlan ancien directeur de recherche de l'INRA/livre la guerre au vivant : « Derrière les OGM, c’est un projet de mort qui s’impose
»
« Ces clones pesticides ne marquent pas du tout une rupture, sinon technique. La logique reste la même, celle de cette industrialisation du vivant menée tambour battant depuis deux siècles. »
« Le but de Monsanto est là : maximiser l’utilisation de glyphosate. »
« Les êtres vivants se reproduisent et se multiplient gratuitement. Or, la gratuité est une horreur absolue, un véritable affront vis-à-vis de la logique économique. »
« Nous sommes dans une société de communication, c’est à dire dans une société de mensonge organisé, dans laquelle les mots sont imposés par les dominants pour nous rouler dans la farine. »
« Il faut arrêter de parler d’agriculteurs : aujourd’hui, ça n’existe plus. […] Un tel individu n’a plus la moindre parcelle d’autonomie, il est complètement soumis au système de marché et a perdu
toute forme d’indépendance. »

Gomès 29/04/2012 23:00

Mon ami le Pr. Gil éric séralini a eu la Prime d'excellence scientifique pour 2011.Dans le film Severn,la voix de nos enfants à Barjac il dit "Il y en a qui revent à ce que les agriculteurs
disparaissent complètement ,et que ce soit les protéines et amidon de mais,toutes brevetées qui sortent du robinet ,alors là LE POUVOIR sera concentré dans trés peu de mains (film Food-Inc/semaine
du Développement Durable-Nimes - Festival alimenTERRE lycées agricoles 2010)

CRIIGEN - Accueil
www.criigen.org/
CRIIGEN, Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le génie GENétique.

Gomès 29/04/2012 22:45

Phyto Victimes
La mort est dans le pré : les interrogations d'un médecin ( Vidéo )
www.das-baham.com
Le docteur Ben Brik, spécialiste de la maladie de Parkinson,

Gomès 29/04/2012 22:42

Surprise du salon ,les 3/4 des vins étaient en bio ou reconversion, avec meme le Sauternes ! Des Chinois venu acheter 14 palettes de vin bio chez un ami (qui protége en plus en amont ,la nappe
phréatique de son village) me disaient il y a 3 mois,que votre TERROIR ,il faut le protéger ,savez vous que dans certaines régions de Chine nous pollinisons à la main ,car nous avons utilisé trop
d'insecticides et le gouvernement n'a su que dire aux arboriculteurs "et bien maintenant ,vous allez remplacer les abeilles !!!" Le travail GRATUIT de la pollinisation entomophile coûte 153
milliards d'euros chaque année.Pour passer en bio ,il n'est pas nécessaire de passer par la case maladie pour changer son comportement .En Allemagne les viticulteurs utilisent 60% de plus de pièges
à phéromone au lieu des insecticides (qui ont un impacte 1 km autour). Si le consom'ACTEUR demande aujourd'hui de la Traçabilité avec moins d'intermédiaires, avec le fait maison,face à cette
Mondialisation de consommation à outrance "Toxique&Jetable",nous voyons que la qualité du vin,avec moins de sulfite (meme si il n'a pas l'appellation BIO-Sud de France!) et la prise de
conscience au Développement Durable qui est avant tout celui de la responsabilité individuelle est devenu forte en viticulture ,meme si il faut dire que les acheteurs étrangers poussent aussi à
faire cette démarche (qui n'est pas une mode Jean Pierre Berlan/ex directeur INRA),ni du GREENWASHING que propose la Grande Distribution ou nos Mac Do (qui n'est pas le pire en fast food) qui se
teintent de Vert,Local,Equitable! c'est peu-etre aussi pour cela que le film sur la Biodynamie "La Clef des Terroirs" a connu un succès à travers le Monde et a eu le Prix international du film
Oenovidéo

Le Quotidien D'un Vigneron-Paysan À Vinsobres

  • : Le blog de Cédric GUILLAUME-CORBIN domaine-la-pequelette
  • Le blog de Cédric GUILLAUME-CORBIN domaine-la-pequelette
  • : Le quotidien d'un Vigneron-Paysan à Vinsobres
  • Contact

Recherche

Archives